Skip to content
Menu
Menu
Menu
Menu

Un talent à maturité tardive

Initié au MMA tardivement, Rémi Bourgois, 32 ans, s’apprête à débuter sa carrière professionnelle dans la cage d’HEXAGONE MMA, le 26 janvier prochain au Zénith de Paris. Un parcours singulier qui fait aujourd’hui sa force, et ne l’empêche pas de nourrir de belles ambitions sportives.

« J’avais une belle vie, je n’avais pas besoin du sport. Mais j’y suis allé par passion. » À 32 ans, Rémi Bourgois se situe à un tournant de son existence. Ex-ingénieur commercial, le Français a récemment décidé de quitter son emploi, pour se donner la chance de réussir dans les arts martiaux mixtes. Une carrière professionnelle qui débutera le 26 janvier prochain, au Zénith de Paris, lors de l’HEXAGONE MMA 13. « Cette année est décisive. J’ai pris un risque, je suis sorti de ma zone de confort, et je dois concrétiser ça. Je sais que je n’aurai pas une carrière aussi longue que certains, mais j’ai quand même des grands rêves. Aujourd’hui, je suis au pic de ma forme physique ! » Pour se hisser au haut niveau, et concrétiser ses ambitions sportives, Rémi Bourgois a construit autour de lui un environnement propice à la performance. En plus de ses entraînements au Fighting Beat de Rueil-Malmaison, il a ainsi rejoint l’équipe de Daniel Woirin, le plus célèbre des coachs français.

« L’avantage que j’ai, c’est que je suis moins fougueux »

Bien entouré, Rémi Bourgois a également pris le temps de se former sur le circuit amateur avant de se lancer en tant que professionnel. « Le niveau du MMA amateur a explosé au cours des deux dernières années. Les jeunes sont très bons, très tôt. Mais l’avantage que j’ai, c’est que je suis moins fougueux qu’eux. Je travaille différemment, et ça marche plutôt bien. » Particulièrement en réussite sur le circuit amateur, Rémi Bourgois a d’ailleurs eu l’occasion d’affiner son grappling, à l’origine de nombreuses victoires par soumission. « C’est mon point fort. Non seulement j’aime ça, mais j’ai aussi un physique qui correspond à ce style. Ça me donne une facilité naturelle. » Technique, puissant, discipliné… Le Français a tout pour réussir dans la cage, mais doit maintenant le prouver.