Skip to content
Menu
Menu
Menu
Menu

HEXAGONE MMA 18 : Performances exceptionnelles pour Aljarouj et Soares, sacrés champions à Toulouse

Le marathon d’HEXAGONE MMA se termine en beauté ! Après des déplacements à Reims (24 mai) et à Paris (2 juin), l’organisation d’arts martiaux mixtes a réuni plus de 3000 spectateurs au Palais des sports de Toulouse, ce samedi 8 juin, avec un spectacle exceptionnel à la clé.

Surtout, pour son troisième gala en moins de quinze jours, HEXAGONE MMA avait le plaisir d’évoluer à domicile, dans la ville d’origine de ses deux fondateurs. Un événement hautement attendu, qui a tenu toutes ses promesses…
Au milieu des K-O et des soumissions spectaculaires, la performance de la soirée est assurément à mettre au crédit de Michael Aljarouj.

En pleine ascension vers l’UFC, et scruté de près par tous les observateurs du MMA, le Français n’a pas flanché, infligeant un violent K-O à Leno Rodrigo, pour s’offrir le titre des poids mouches (-57 kg) d’HEXAGONE MMA. Une victoire retentissante, qui pourrait lui ouvrir les portes de la plus grande organisation mondiale, comme d’autres champions d’HEXAGONE MMA avant lui.

“J’ai dit que ça ne durerait pas, et ça n’a pas duré : deuxième round, terminé !”, s’est satisfait Aljarouj juste après sa victoire. “J’ai montré une fois de plus que je méritais largement ma place à l’UFC. Je suis à 12-3, j’ai rasé la catégorie des poids mouches, et j’aimerais vraiment représenter la France à l’UFC. Ce pays m’a ouvert les bras quand je suis arrivé de Syrie, et j’aimerais le faire briller en retour. Croyez-moi, vous ne serez jamais déçu !”

Et après la confirmation Aljarouj, est ensuite venue la révélation Soares ! Fraîchement recrutée par HEXAGONE MMA, la Brésilienne Thalita Soares a réalisé une prestation magnifique lors du main-event de la soirée, en dominant la Tahitienne Flore Hani, pourtant sur une série de trois victoires consécutives. Impressionnante de maîtrise, Soares a joué de son allonge pour s’imposer par TKO dès la première reprise, et ainsi décrocher le titre féminin des poids mouches. Sensation !

Mais ce n’est pas tout. En plus des combats de championnat, l’HEXAGONE MMA 18 a aussi permis à plusieurs athlètes toulousains de s’illustrer à domicile. En tête de liste : Owen Jason, 23 ans. Jeune espoir français, passé par les championnats du monde amateur, le pensionnaire du TFT a réussi ses débuts professionnels en s’offrant une belle victoire par TKO dans le premier round sur Junior Cassiano.
Lui aussi originaire de la ville rose, Mathieu Chaumont s’est également illustré ce samedi, en dominant le redoutable Kevin Del au terme de trois rounds disputés. En revanche, coup dur pour le poids lourd Liam Brugère, attendu par toute une ville, qui a concédé une terrible défaite par K-O dans le round 1 face au lutteur sénégalais Adama Diop.
Quoi qu’il en soit, le spectacle n’a pas manqué, et HEXAGONE MMA a une nouvelle fois affirmé son statut de ligue française numéro 1 ! Prochaine étape : Orange, le 25 juillet prochain, pour une nuit inoubliable sur la scène du théâtre antique…

Les résultats de l’HEXAGONE MMA 18 :

  • Combat principal, pour le titre féminin des poids mouches (-57 kg) : Thalita Soares (Brésil) bat Flore Hani (France, Tahiti) par KO round 1
  • Combat co-principal, pour le titre masculin des poids mouches (-57 kg) : Michael Aljarouj (France, Paris) bat Leno Rodrigo (Brésil) par TKO round 2
  • Combat dans la catégorie des poids lourds (-120 kg) : Adama Diop (Sénégal) bat Liam Brugère (France, Toulouse) par TKO round 1
  • Combat dans la catégorie des poids moyens (-84 kg) : Mathieu Chaumont (France, Toulouse) bat Kevin Del (France, Carcassonne) par décision unanime
  • Combat dans la catégorie des poids plumes (-66 kg) : Slimen Hassaini (Belgique) bat Ryan Keogh (Irlande) par décision unanime
  • Combat dans la catégorie des poids légers (-70 kg) : Owen Jason (France, Toulouse) bat Junior Cassiano (Brésil) par TKO round 1
  • Combat dans la catégorie des poids mi-moyens (-77 kg) : Mikola Martinyuk (Ukraine) bat Alix Jeanguillaume (France, Lyon) par soumission round 1
  • Combat à un poids intermédiaire (-87 kg) : Louis Laurent (Paris, France) bat Lazaro Maza Blanco (Cuba/France) par décision unanime